Engagés à vos cotés

Laurent Berthuel

Président

Patrick Bariol

Directeur du Développement

Madame, Monsieur,

Léko a été agréé en tant qu’éco-organisme de la filière des emballages ménagers en mai 2017 pour la période 2018-2022. L’entreprise entrera dans sa phase opérationnelle en 2020 avec le soutien de sa nouvelle gouvernance et la confiance renouvelée des pouvoirs publics.

Léko s’est doté d’un nouveau conseil d’administration composé majoritairement d’entreprises metteurs sur le marché français de produits emballés et d’entreprises expertes des filières de Responsabilité Élargie des Producteurs (REP) en France comme à l’international.

Ces acteurs engagés chacun dans leur activité, en faveur d’une démarche positive tournée vers le développement durable, ont pour ambition d’accompagner Léko dans son développement et de créer une alternative innovante au monopole historique de la filière des emballages en France. En s’appuyant sur les acquis de cette filière, l’ambition est de lui donner un nouveau souffle pour contribuer

efficacement à atteindre les objectifs ambitieux de l’Etat français en matière d’économie circulaire. Au service de l’intérêt général, conformément à la règlementation et résolument aligné sur les dispositions de la nouvelle loi de 2020 anti-gaspillage pour une économie circulaire, Léko, saura amener ce renouveau positif et constructif propice à l’innovation et aux performances.

Toute l’équipe est mobilisée pour vous servir !

Bien à vous

Laurent BerthuelPatrick Bariol

Activités et ambitions

Léko : Un éco-organisme de nouvelle génération

Agréé par l’Etat, Léko a pour mission d’assurer sa part de la mission d’intérêt général de prévention et de gestion des déchets d’emballages ménagers en France. Cette activité s’inscrit dans le dispositif de Responsabilité Elargie des Producteurs (REP) répondant aux dispositions du code de l’environnement et au cahier des charges de cette filière.

Alternative au monopole historique, Léko apporte les bienfaits de l’émulation permise par le pluralisme et entend mettre en œuvre une approche nouvelle et innovante dans la relation de l’éco-organisme avec ses partenaires. Les défis sont nombreux, parmi eux :

  • Contribuer à atteindre enfin l’objectif de la France de 75% de taux de recyclage des emballages d’ici 2022,
  • Participer activement au déploiement de la nouvelle loi de 2020 anti-gaspillage pour une l’économie circulaire,
  • Soutenir et déployer de nouveaux moyens opérationnels visant à réduire la quantité d’emballages mis sur le marché en France (emballages réutilisables, consigne, éco-conception…),
  • Favoriser l’emploi local, l’insertion sociale et les circuits courts
  • Travailler avec les producteurs adhérents à simplifier le processus déclaratif et à réduire les coûts,
  • Communiquer pour participer à faire évoluer et rendre plus responsable les habitudes de consommation et favoriser le geste de tri,
  • Développer avec les collectivités, les industriels et les entreprises de nouveaux schémas de production, de collecte, de tri et de recyclage,
  • Ouvrir à l’international les services proposés aux producteurs pour les aider à remplir leurs obligations pour les emballages et les autres filières REP …

Il est temps de faire évoluer les pratiques et d’offrir un nouveau souffle à la gestion des emballages en France en donnant le choix aux producteurs responsables de développer avec Léko un modèle alternatif. Le contexte sanitaire récent appelle à une prise de conscience générale sur nos habitudes d’achats et de consommation et le cadre règlementaire est particulièrement favorable. Tout coïncide donc pour que, sans à priori, influences, ou historique contraignants, Léko puisse intégrer naturellement dès l’origine dans son développement de nouveaux principes et les directions de la loi qui voit le jour en même temps que lui:

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire et Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de la ministre ont précisé l’importance de passer d’un monde du produire-consommer-jeter à un modèle plus circulaire pour sortir du tout-jetable. Elles proposent au travers de cette loi adoptée le 10 février 2020, un quotidien plus sobre dans lequel les industriels sont plus responsables, les collectivités locales soulagées et les consommateurs mieux informés pour être davantage acteurs de la transition lors de leurs achats.

Organisation et gouvernance

Léko est une société par actions simplifiées, créée en octobre 2016 pour présenter sa candidature et obtenir son agrément en tant qu’éco-organisme de la filière des emballages ménagers en France pour la période 2018-2020. Selon le principe de la Responsabilité Elargie de Producteurs (REP), la société Léko est une entreprise investie d’une mission d’intérêt général sans but lucratif.

La nouvelle gouvernance constituée depuis le 30 mars 2020 est composée majoritairement de six metteurs en marché d’emballages puis de trois sociétés de conseil international aux entreprises relatives à la gestion des REP qui seront potentiellement représentantes de metteurs en marché qui importent des produits sur le territoire national. Chaque administrateur dispose d’une voix au conseil d’administration. Cette majorité d’administrateurs directement Producteurs et contributeurs au titre de leurs mises sur le marché garantit la totale maitrise et indépendance des décisions votées

Profil des administrateurs

Les metteurs sur le marché (67% des droits de vote)

Acteurs engagés refusant le statu quo, chacun dans leur secteur, les metteurs en marché qui soutiennent le développement de Léko ont tous leur mot à dire et surtout agissent pour réduire concrètement l’impact de nos activités sur l’environnement. Entrepreneurs et développeurs, ils œuvrent pour une économie circulaire et sauront guider Léko pour bâtir une alternative constructive et efficace dans la filière des emballages. Ils contribueront à ce que la France atteigne ses objectifs ambitieux en matière de développement durable.

  • Leader mondial en solution d’impression

  • A placé la RSE au cœur de son business model

  • « Offrir une seconde chance aux produits High Tech »

  • Destockage de produits IT neufs et reconditionnés

  • Packaging réutilisable et connecté

  • Inventeur du packaging en « free floating »

  • Boisson énergisante naturelle à base de feuille de maté

  • Engagé dans la relance de la consigne des bouteilles en France

  • Membre actif du « Réseau Consigne »
  • Expert de la revente et du reconditionnement de smartphones
  • Solutions de reprise dédiées aux besoins de la seconde vie des mobiles
  • Remanufactureur et recycleur de cartouches d’impression et de matériel IT

  • Socialement engagé et leader du « Re-made in France »

Les sociétés de conseil experts de l’emballage et des REP (33% des droits de vote)

Les autres administrateurs tournés vers l’international sont des experts des filières REP. Ils mettront leur expérience au service de la filière emballages française et sauront guider Léko pour servir au mieux les besoins de mise en conformité multi-filières des entreprises en France et au-delà de nos frontières. Ils représenteront également des metteurs en marché internationaux qui leur délèguent la gestion de leur mise en conformité internationale

  • Cabinet français d’expertise autour de la Responsabilité Élargie des Producteurs (REP)
  • Membre fondateur de Léko – Filiale de Reclay Group
  • Consultant indépendant international spécialiste des déchets

  • Spécialiste en stratégie de marque

  • Représentant de metteurs en marché

  • Eco-organisme emballages en Allemagne, Autriche et Canada…

  • Cabinet de conseil international autour des filières REP

  • Plus de 2000 clients actifs

Ils nous soutiennent

Qui sont-ils ?

Ils sont déjà nombreux à avoir formulé leur soutien. Dès l’origine plus de 650 entreprises représentant de l’ordre de 150 M€ (environ 20% du montant total) d’équivalent d’éco-contributions emballages, ont soutenu le développement d’une alternative à l’organisme historique pour la filière des emballages.

Nous les avons rencontrés au cours de ces derniers mois : Dirigeants de PME, collectivités, directeurs généraux, directeurs administratifs et financiers ou encore responsables qualité, environnement ou développement durable, les soutiens sont actifs et proviennent de secteurs d’activités variés.

Tous les acteurs de la REP Emballages sont concernés ! Ils sont nombreux à s’être exprimés directement ou sur notre plateforme participative: « avoir le choix d’une offre renouvelée », « disposer d’un système optimisé , plus efficace, plus souple et plus simple »…
Tels sont les souhaits des entreprises, des organisations et des collectivités. Léko offre le choix à l’ensemble des parties prenantes de faire évoluer le système afin de mieux l’adapter aux nouveaux enjeux de la gestion des emballages en France. S’engager à nos côtés c’est participer à une réflexion collective et constructive au service de l’ouverture du marché à la concurrence et au service de l’innovation. La logique de concurrence existe dans tous les domaines, elle est naturelle, favorise l’émulation et stimule la performance.

Un peu d’histoire

  • 2020 : Un nouveau départ pour Léko

    Léko se dote d’une nouvelle gouvernance le 30 mars 2020 composées d’entrepreneurs volontaires et d’entreprises pleinement investies dans le développement d’activités durables et respectueuses de l’environnement. Conformément à leur demande, les pouvoirs publics ont reçu au mois de juin 2020 une mise à jour du dossier d’agrément de Léko intégrant les nouveaux éléments de gouvernance, l’intégration des évolutions de la règlementation et les nouvelles directions stratégiques en ligne avec la nouvelle loi n°2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire. Restructuré et fort de sa première expérience, Léko est aujourd’hui en mesure de se redéployer. Sans changer le socle fondamental qui a permis l’obtention de son agrément, et porté par les nouveaux enjeux de l’économie circulaire, Léko saura offrir un regard neuf et innovant pour dynamiser la REP emballages en France.

  • 2018 : Un démarrage décalé

    Dans le contexte de l’époque et en particulier à cause du décalage imposé d’un an du calendrier (2018-2022 au lieu de 2017-2022) de la nouvelle période d’agrément, Léko a eu du mal à financer le besoin en fonds de roulement nécessaire sans revenu durant cette période. Malgré la mobilisation de l’ensemble des actionnaires et des équipes de l’époque, les ressources nécessaires au développement de Léko n’ont pu être rassemblées dans les temps. Le Conseil d’Administration de Léko réuni le 17 octobre 2017 a ainsi constaté que la situation financière de l’éco-organisme ne lui permettait pas la poursuite de son activité. Les dettes fournisseurs ont alors été apurées, l’activité suspendue, et Valorie a temporairement repris la totalité du capital de Léko.

  • 2017 : L’agrément

    L’arrêté du 5 mai 2017 a délivré un agrément à l’organisme collectif Léko pour la période 2018-2022 et a permis d’ouvrir à la concurrence le monopole historique de la filière des emballages ménagers en France. Cette étape a marqué la fin d’une situation singulière par son ampleur en Europe et a rendu possible l’émergence d’une offre alternative innovante pour les producteurs, metteurs sur le marché, de produits emballés. Le projet Léko a initialement été porté par ses actionnaires fondateurs au travers de leurs investissements financiers et humains. Il était également prévu qu’à l’issue de l’obtention de l’agrément de Léko ces ressources seraient complétées par d’autres apports financiers provenant notamment de prêts d’établissements bancaires et des éco-contributions de metteurs sur le marché de produits emballés.

  • 2015/2016 : La mission NEO 2017

    A la demande d’industriels, distributeurs et collectivités locales, la Mission de préfiguration NEO 2017 animée par Valorie, a été lancée en 2015 avec pour objectif de fédérer tous les soutiens au projet pour travailler ensemble à la constitution d’une nouvelle offre. Innovation, co-construction et confiance mutuelle ont été les clés des travaux qui ont guidé la construction de Léko. Les mois d’échanges, de consultation, à la rencontre du terrain au travers des ateliers conduits en régions et grâce à une plateforme participative, de nombreuses contributions ont permis de construire une offre conforme aux attentes du marché. Ainsi, des metteurs en marché de produits emballés, des organisations professionnelles et des experts de l’emballage ont créé la société Léko qui s’est portée candidate à la procédure d’agrément 2018-2022 conduite par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer.

NEWSLETTER