Les nouvelles missions annoncées pour le réemploi et nos lauréats dévoilés

Les nouvelles missions annoncées pour le réemploi et nos lauréats dévoilés

Les nouvelles missions annoncées pour le réemploi et nos lauréats dévoilés 500 500 admin-Leko

De nouvelles missions annoncées dans le cahier des charges 2024 de la filière des emballages ménagers et papiers graphiques incombent aux éco-organismes agréés.

Le Réemploi constitue désormais l’une des priorités importantes, associée à une contribution financière aux opérations de reprise/collecte des emballages réemployables rapportés par les consommateurs. Ils doivent aussi mener des travaux sur la standardisation des emballages réemployables. À cette fin, Léko soutient les travaux de Réseau Vrac et Réemploi avec qui il coopère, sur le travail de standardisation des emballages pour les boissons et autres emballages alimentaires.

Les lauréats de notre Appel à Projets Réemploi

Léko est ravi de dévoiler les lauréats du dernier Appel à Projets Réemploi 2023. Ces initiatives, soutenues par Léko, ont démontré un engagement significatif envers la durabilité et la réduction des déchets. Chacun de ces projets, soutenus par Léko représente une avancée significative en faveur du développement du Réemploi en France. Nous sommes impatients de voir comment ces initiatives permettront d’inspirer et de motiver un nombre croissant de metteurs en marché.

Collectif IMPEC / Bernypack / Bibak / Clarence Bordeaux / Club Maté / L’unik Opack / Comm’une bouteille / CRC BN / Distro / Ekolector / Le Chambon Feugerolles / / Opopop / Olival d’Ouro / Rebooteille / RVM conception / Pack en transition

Focus sur le projet DROPACK

Parmi les lauréats de l’appel à projets réemploi de Léko se trouve le projet DROPACK, qui, dans un contexte de préoccupations croissantes concernant l’impact environnemental des emballages alimentaires, est lancé pour développer une solution durable d’emballages. Ce projet mené par Pack En Transition pour Léa Nature adhérent de la première heure de Léko et deux autres industriels (Sill et Olga), allie standardisation, innovation et mutualisation. Il vise à repenser les emballages pour les plats traiteurs frais ou surgelés ainsi que les produits laitiers en créant une barquette standard en plastique réemployable.

La Standardisation :

L’objectif premier est de développer un format de barquette standard réemployable, anticipant une future gamme d’emballages réutilisables par des marques et industriels différents. Cela commence par la création d’un moule d’essai et des tests approfondis de plusieurs matières plastiques telles que le polypropylène (PP), le polybutylène téréphtalate (PBT) et le polyéthylène téréphtalate glycolisé (PETG). Une comparaison de la réemployabilité de ces matériaux sera effectuée par rapport aux emballages à usage unique, en plastique, en carton et en bois ou des alternatives réemployables en inox, ou en verre. Des études approfondies sur l’analyse du cycle de vie, les aspects techniques et économiques seront également menées. De plus, des expérimentations sur plusieurs cycles de remplissage, d’utilisation, de lavage et d’operculage seront réalisées pour évaluer la performance des barquettes réemployables dans des conditions réelles de production.

L’Innovation

L’innovation s’appuie sur des travaux de recherche et développement qui permettront de définir et de tester les critères d’intégrité d’un emballage réemployable en plastique. Cela se traduira par l’élaboration de contrôles bactériologiques, mécaniques, dimensionnels, d’aptitude au contact alimentaire et organoleptiques. Les protocoles associés seront développés en collaboration avec des laboratoires spécialisés. Les tests seront menés sur les barquettes issues du moule pilote dans les trois matières identifiées.

La Mutualisation

L’objectif est de développer une logistique mutualisée de collecte, de lavage et de redistribution des barquettes réemployables. Cela comprendra la définition du parcours consommateur, l’établissement d’un schéma logistique, l’évaluation de l’impact industriel et la proposition d’un modèle économique viable. Des expérimentations seront menées en magasin dans deux réseaux de distribution dont Biocoop pour évaluer l’efficacité et la faisabilité de cette logistique mutualisée.

Ce projet représente donc une initiative cruciale dans la recherche de solutions durables pour les emballages alimentaires et la réduction de mise en marché d’emballages à usage unique. En combinant standardisation, innovation et mutualisation, il vise à répondre aux défis environnementaux tout en assurant la praticité, la sécurité et la durabilité des emballages alimentaires pour les générations futures.

Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il est à noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous sommes en mesure d’offrir.

Préférences

Notre site internet contient des services tiers pour son bon fonctionnement. Définissez vos préférences et/ou agréments pour notre utilisation de cookies.